logo

Un film Américo-britannique, réalisé par Martin Campbell, en 1995.

Titre original : GoldenEye
Titre français : GoldenEye
Réalisateur : Martin Campbell
Date de sortie au Royaume-Uni : Le 24 novembre 1995
Date de sortie en France : Le 20 décembre 1995
James Bond : Pierce Brosnan
Producteurs : Albert R. Broccoli et Michael G. Wilson
Scénaristes : Jeffrey Caine et Bruce Feirstein
Musique : Eric Serrat
Chanson : Tina Turner et Eric Serrat
Budget : 60 000 000 $
Recettes mondiales : 353 000 000 $
Production : EON Productions, Danjaq et United Artists
Distributeur : United Artists
Durée : 130 min
Format d'image : 2.35:1

Deux agents secrets britanniques, Alec Trevelyan 006 et James Bond 007 sont chargés de détruire une usine de gaz neurotoxique en Russie. Mais la mission ne se passe pas comme prévu, et Alec est capturé et tué sous les yeux de 007, par le Commandant Ourumov. Bond parvient à détruire l'usine et à s'échapper.

9 ans plus tard, Bond est à Montecarlo et croise le chemin de Xenia Onatopp, une charmante Ukrainienne, également pilote de chasse. M autorise Bond à la surveiller, sans l'approcher. Bond comprend tardivement que Xénia est là pour voler l'hélicoptère Tigre, un appareil ultra sophistiqué et insensible aux ondes électro magnétiques, qui peuvent détruite toute forme de puce électronique. Xenia et Ourumov, promu général, volent le Tigre au cours d'une démonstration.

Au cours de son enquête, Bond et son homologue du CIA, Jack Wade, apprend que Xénia et Ourumov travaillent pour le compte d'un certain Janus, terroriste dont on ne sait quasi rien. James Bond parviendra à rencontrer Janus, qui n'est autre qu'Alec Trevelyan, son ex collègue. Avec l'aide de Natalya, une programmeuse sortie indemne d'un attentat, Natalya retrouve Boris, un programmeur aussi génial que psychopathe. Bond retrouvera Janus dans son repère et stoppera le GoldenEye, un satellite capable de ramener la planète au siècle dernier en quelques secondes.




↑↑ Top ↑↑