logo

Rien que pour vos yeux est le premier film de Bond réalisé par John Glen, qui avait été monteur et réalisateur de deuxième équipe pour la série. Il allait diriger quatre autres opus, ce qui lui vaudrait le titre de plus prolifique des réalisateurs de la saga, avec un film de plus que Guy Hamilton.

Le récit original de Ian Fleming, Rien que pour vos yeux, est l'un des trois canevas écrits pour une série télévisée James Bond, qui ne vit jamais le jour. Fleming retravailla ses scénarios pour en faire un livre de nouvelles, publié en 1959.

C'est le premier film de Bond sans Bernard Lee dans le rôle de "M" qui décéda en cours de production et, en sa mémoire, le rôle ne fut pas pourvu dans ce film. Les textes de "M" furent partagés entre "Q" et Bill Tanner, le chef d'état-major.

Le cadre grec de Rien que pour vos yeux suscita l'idée de faire apparaître James Bond au Parthénon d'Athènes comme il l'avait fait aux Pyramides de Gizeh, près du Caire, dans L'Espion qui m'aimait (1977). Mais il fallut abandonner ce projet faute d'autorisations.

L'Achilleion, palais de Corfou où Bond dîne avec Kristatos, fut construit pour l'Impératrice Elisabeth d'Autriche-Hongrie ("Sissi") après la mort de son fils le prince Rodolphe. L'Impératrice ne profita guère de son palais : elle fut assassinée huit ans après son achèvement.

Le réalisateur John Glen a son "gimmick" personnel : dans tous ses films, un oiseau surgit brusquement. Alors que Bond escalade la paroi de la montagne, un pigeon lui fait presque l'cher prise.

L'homme de main de Kristatos, Emile Leopold Locque, interprété par Michael Gothard, ne prononce pas la moindre parole. On le voit donner des ordres de sa voiture par téléphone mais on ne l'entend pas.

Dans le pré-générique du film, Bond se rend sur la tombe de sa femme Teresa Bond : c'est une référence à la mort de Tracy dans Au service secret de Sa Majesté (1969).

La James Bond Girl Cassandra Harris, qui interprète la comtesse Lisl dans Rien que pour vos yeux, a été la première épouse de Pierce Brosnan, qui a joué dans plusieurs James Bond.

Durant le tournage, Roger Moore et Cubby Broccoli jouèrent des milliers de dollars lors de leurs parties de backgammon. "Ils jouaient des mises énormes", se souvient le producteur Michael G. Wilson. "Bien sûr, aucun n'a jamais payé."

Le personnage de Sir Timothy Havelock, père assassiné de Melina, aurait été inspiré par l'océanographe et cinéaste Jacques-Yves Cousteau. Ian Fleming connaissait Cousteau, avec qui il eut l'occasion de plonger dans le sud de la France.

Le Britannique Charles Dance tient son premier rôle au grand écran : il joue Claus, un des hommes de main de Locque.

Robbin Young, qui interprète la fleuriste à Cortina d'Ampezzo, décrocha ce petit rôle grâce au concours "Be A Bond Girl" organisé par la revue Playboy.

L'affiche de Rien que pour vos yeux, l'une des plus controversées des films de James Bond, fait apparaître Roger Moore entre les jambes nues du mannequin Joyce Bartle simplement vêtue d'un bikini. Dans certains pays, les exploitants et journaux conservateurs ont superposé un short plus long afin de s'assurer ne pas choquer le public.

Rien que pour vos yeux est paru sous forme de bande dessinée dans un quotidien britannique, le Daily Express, en 1961. Marvel publia aussi une version BD du film.

Pour la troisième fois consécutive, un film de Bond fait référence à un film classique dans sa BO. Rien que pour vos yeux (1981) comprend un fragment de la musique du film Les Dents de la mer (1975), L'Espion qui m'aimait (1977) évoque brièvement le thème de Lawrence d'Arabie (1962) et Moonraker (1979) celui du film Les Sept Mercenaires (1960).

Sheena Easton, qui avait été N° 1 au hit-parade américain avec sa chanson Morning Train (Nine To Five), est la première - et jusqu’alors la seule - chanteuse à apparaître à l'écran dans une scène de générique d'un film de James Bond.




↑↑ Top ↑↑