logo

Un film britannique, réalisé par Guy Hamilton, en 1974.

Titre original : The man with the golden gun
Titre français : L'homme au pistolet d'or
Réalisateur : Guy Hamilton
Date de sortie au Royaume uni : Le 19 décembre 1974
Date de sortie en France : Le 20 décembre 1974
James Bond : Roger Moore
Producteurs : Albert R. Broccoli & Harry Saltzman
Scénariste : Tom Mankiewicz et Richard Maibaum
Musique : John Barry
Chanson : Lulu
Budget : 7 000 000 $
Recettes mondiales : 97 600 000 $
Production : Eon Productions / Danjaq Production
Distributeur : United Artists
Durée : 125 min
Format d'image : 1.66:1

Sur une ile, un nain apporte un plateau avec une bouteille de champagne et deux coupes. Une jeune femme prend le soleil et un homme sort de l'eau. Cet homme s'essuie avec une serviette, et l'on remarque qu'il a trois mamelons sur le torse. Alors que le couple boit tranquillement sur la plage, un autre homme, en costume noir débarque de l'autre coté de l'ile, avec la complicité du nain Tric Trac. Cet homme est venu tuer le maitre des lieux, Scaramanga. Le nain donne la moitié du cachet prévu au tueur, l'autre moitié une fois le travail accompli. Scaramanga entre à son tour dans la pièce ou se trouve le tueur, et évite la balle de justesse. La lumière s'éteint et le nain Tric Trac observe la scène depuis la pièce voisine.

Scaramanga utilise toutes les possibilités pour échapper au tueur. Il lance un objet dans une direction, le tueur tire la ou l'objet est tombé et Scaramanga court se cacher dans un autre recoin de la pièce. Il essaie de prendre une arme dans une vitrine, mais celle-ci est fermée à clef. La voix de Tric Trac surgit dans des haut parleurs en disant que ce serait trop facile!

Dans sa régie, la nain s'amuse a allumer les lumières, faire apparaitre la photo de Sacramanga et le tueur tire a chaque fois dans les murs ou les miroirs. Tric Trac dirige son "train fantôme" depuis sa régie, et s'amuse bien. Un automate arrive et tire à l'aveugle. Le tueur commence à se demander ou il a atterri. Dans une autre pièce, c'est Al Capone, sous la forme de mannequin, qui fait mine de tirer sur le tueur. Là encore, le tueur au costume noir tire et fait tomber les bras articulés de l'automate sur le sol. Scaramanga est toujours derrière le tueur et cherche son arme fétiche: Son pistolet d'or. Mais, arrivé dans la salle aux miroirs, il est difficile pour les deux hommes de retrouver, l'un son arme fétiche, l'autre, sa cible à éliminer. Un peu plus loin, le pistolet d'or est en vue, mais le tueur est juste à coté. Scaramanga parvient à prendre son arme et tue le tueur mystérieux d'une balle en or dans la tête. Dans la lumière qui s'allume apparait James Bond, pistolet en main.

007 n'est qu'un mannequin lui aussi et toute cette mascarade, un simple exercice pour Scaramanga. Son but : Eliminer James Bond, l'agent secret du MI6 britannique. Tric Trac récupère l'arme et l'argent qu'il a donné au tueur, et Scaramanga tire sur Bond, lui coupant les doigts de sa main gauche!






↑↑ Top ↑↑